Gratin dauphinois à la crème de courgette

Chronique cuisine Plat Société

Ce soir réunion de parents avec les nouveaux professeurs de vos enfants, on connait  l’heure du début mais on n’imagine jamais l’heure de sortie (ce n’est pas une critique… on est bien content d’avoir des profs consciencieux pour notre progéniture) bref la recette de mon gratin dauphinois à la crème de courgette vous permettra de passer à table dés votre retour, sachez programmer votre four et vous serez tranquille !

Préparation 10 minutes
Cuisson 1 h 15

Pour régaler 6 personnes, il vous faudra :
1,5 kg de pommes de terre
70 cl de crème liquide entière
2 pincées de noix de muscade
sel, poivre
1 gousse d’ail
2 courgettes

Préchauffez le four à 160° ( 5-6)

Epluchez les pommes de terre et coupez les en rondelles assez fines dans un saladier. Ne les lavez pas. L’amidon qu’elles contiennent assurent une bonne  liaison avec la crème. Salez, poivrez, ajoutez les 2 pincées de noix de muscade  et mélangez.

Frottez le plat  de cuisson avec une gousse d’ail fendue en deux  avant de mettre les pommes de terre, cela donnera un léger goût et le résultat n’en sera que meilleur!

Disposez les rondelles de pommes de terre dans un plat à gratin. Pelez les courgettes et mixez les avec les 70 cl de crème. Vous obtenez une crème épaisse et onctueuse. Versez sur les rondelles de pommes de terre pour bien les imbiber. Si la quantité de crème vous fait hurler, (vous avez toujours des projets de minceur), remplacez la crème par du lait gloria ou faites moitié crème, moitié lait, c’est également excellent.

Mettez au four pendant 1 h 15. Vous trouvez ça long ? Il faut savoir ce que l’on veut ! Lorsque vous aurez savouré le fondant des pommes de terre allié à la douceur de la crème aux courgettes, vous aurez compris que c’est le mode de cuisson nécessaire : cuisson lente et douce.

Servez très chaud, « vite à table, je vous raconte la réunion parents profs ». Vous détaillez la méthode pédagogique du prof de français, personne n’écoute… hum c’est vachement bon ce truc ! Ah ? alors devinez : en quoi mon gratin est spécial aujourd’hui ? Exercez vos papilles ! Et là curieusement on vous écoute et on vous répond.